Vérification des installations existantes

Nous vérifions et contrôlons les installations existantes pour une mise en sécurité de l’habitat :

  • Mesure de continuité de terre
  • Mesure de valeur de terre
  • Mesure d’isolement d’une installation
  • Test de fonctionnement de différentiel
  • Conseil pour les travaux de rénovation
  • Réalisation de devis
  • Réalisation des travaux

Nos électriciens interviennent sur votre installation à Pontault-Combault, Villiers-sur-Marne, Champs-sur-Marne, Torcy, Ozoir-la-Ferrière, Le Plessis-Trévise, Roissy-en-Brie, Noisiel, Lognes, La Queue-en-Brie, Vaires-sur-Marne, Ormesson-sur-Marne…

Après la réalisation des travaux, vous pourrez faire passer un bureau de contrôle ou un diagnostiqueur pour obtenir un document qui confirmera le bon état d’usage de votre installation.

Les cinq règles de sécurité dans l’habitat

1 Avoir un appareil de coupure : en général le disjoncteur EDF, dans la partie habitation, facilement accessible et manœuvrable.

2 Avoir un tableau électrique sécurisé : un ou plusieurs dispositifs différentiels haute sensibilité 30 mA et une protection par disjoncteurs correctement calibrés pour l’ensemble des circuits.

3 Avoir la terre distribuée à minimum dans les pièces humides : salle d’eau, salle de bain, cuisine, pour tous les circuits prises et lumières. L’idéal est d’avoir la terre distribuée partout et sur l’ensemble des circuits avec une valeur de terre inférieure à 100 ohm.

4 Avoir la terre connectée à la plomberie : une liaison équipotentielle de terre principale pour les différents tuyaux de cuivre, en salle de bain, pour la baignoire ou la douche qui seront interconnectés par un conducteur de terre.

5 Avoir l’ensemble des appareillages isolés mécaniquement : les appareillages (interrupteurs, prises de courant, luminaires…) doivent être en bon état. Les prises doivent être de type obturateurs avec protections enfants, pas de douilles volantes. L’ensemble des conducteurs doivent être protégés par des conduits, moulures ou plinthes en matière isolante. Les anciens câbles isolés en textile, les fils torsadés en textile sans isolant PVC, les câbles « Müller » métalliques, les câbles Scindex ou les câbles souples méplats sont totalement interdits car dangereux et souvent de sections non appropriées ou mal isolées. Toutes les boîtes de connexion doivent être en PVC. Les anciennes boîtes : en porcelaine, en fer, en alu sont interdites. Idem pour les connexions de type épissure car ils présentent un risque d’incendie et de choc électrique par contact.

Tableau électrique dans une maison ancienne

Cas dangereux les plus fréquents

  • La présence de conducteurs accessibles isolés en coton : incendie et choc électrique
  • La présence d’épissures isolées en coton : incendie et choc électrique
  • La présence d’épissures dans des plinthes ou moulure bois : incendie
  • Douille volante surtout si métallique : choc électrique
  • Appareillage vétuste ou cassé : choc électrique
  • Prise non sécurisée ou ancienne : choc électrique
  • Absence de terre dans les pièces humides : choc électrique
  • Tableau électrique ancien : incendie et choc électrique
  • Absence de terre générale : choc électrique

 

Modification de votre installation existante

Il est très souvent possible de conserver votre installation électrique en la modifiant. Il suffit donc de respecter les cinq règles éditées dans le paragraphe précédent.

Nous effectuons donc les travaux de mise en sécurité et nous soulageons l’installation existante en créant quelques circuits neufs (par exemple pour les appareils électroménagers) et nous passons les conducteur de terre partout où cela est possible.

Nos électriciens remplacent les mécanismes cassés et posent des luminaires sur l’ensemble des sorties existantes.