Mise à la terre

Principe

La prise de terre est le plus souvent constituée de piquet planté dans le sol, ou de conducteur enfoui en fond de fouille (la boucle à fond de fouille constituant la meilleure solution, mais ne pouvant être réalisée que dans une construction neuve).

Lorsque plusieurs prises de terre existent au sein d’un même bâtiment, elles doivent être interconnectées.

La prise de terre permet à un courant de fuite, suite à une panne, de s’évacuer plus rapidement. Les différentiels peuvent ainsi agir en coupant l’installation électrique.

La valeur de résistance doit être inférieure à 100 ohm pour un disjoncteur ERDF 500 mA (le cas le plus répandu).

 

La terre dans les pièces humides

Dans tous les cas, dans la cuisine, la salle de bain et les salles d’eau, l’ensemble des circuits lumières et prises devront être reliés au conducteur de terre, et la continuité ainsi que la résistance de terre contrôlée.

 

La terre dans les pièces sèches

Il est admis de conserver les prises et les éclairages sans le conducteur de terre, à la condition d’avoir procédé à la mise en sécurité du tableau et donc d’avoir protégé l’ensemble des circuits par un ou plusieurs dispositifs différentiels haute sensibilité. L’appareillage devra être en bon état d’usage et les matériaux de câblage conforme aux recommandations.

 

La terre sur les installations existantes

Nous vérifions la présence et l’efficacité de la terre sur vos prises et sur les éléments métalliques de votre habitation. Pour la distribution des conducteurs de terre, il est souvent possible de ne passer que la terre, dans une petite moulure ou dans des fourreaux existants. Cela permet en changeant les prises, de mettre en sécurité l’installation existante.

 

Liaison équipotentielle principale

La liaison équipotentielle principale sert à supprimer toute différence de potentiel dangereuse, capable de se propager sur les éléments conducteurs du bâtiment, et particulièrement lorsqu’ils arrivent de l’extérieur. Elle doit relier l’ensemble des canalisations métalliques d’eau, de gaz, de conditionnement d’air et de chauffage.

Prise de terre par boucle à fond de fouille